adinsiemelink

25/04/12

✿ Modesto ROLDÁN ✿



































Modesto ROLDÁN né à Nerva, Andalousie, Espagne en 1923
…Né à Huelva, il a passé le détroit et s’est enraciné à Paris quand Paris était une fête espagnole dans laquelle les fugitifs du Régime espagnol dansaient. Il a dévoré les nuits de Montparnasse, s’est tiré toutes les « demi-mondaines » et a exposé ses tableaux dans les meilleures galeries européennes.- Fernando SANCHEZ DRAGÓ -
Modesto Roldán a deviné l’univers de la solitude en mélangeant de façon approximative mais à parts et tiers égaux, la beauté et la sérénité qui s’inhale dans l’avant salle de la mort ; c’est pour cela qu’il est si proche de Léonard de Vinci et aime la peinture pour ne pas nuire à la sagesse.
Modesto Roldán, qui a vécu trente ans à Paris, n’a pas encore perdu, et on remercie qui de droit, la notion sacrée du paradis sur terre, cet espace dans lequel les âmes transparentes de toutes les chèvres du Parnasse se promènent, des âmes sans complication, sans charges.
L’homme conservateur pense que Dieu a pitié des hommes qui n’ont qu’un seul rêve, et le révolutionnaire proclame que l’eau détient son histoire. Modesto Roldán n’inspire pas de pitié parce qu’il rêve de milliers de formes et moulages orchestrés par le seul dénominateur commun qu’est la femme, cette subtile et fuyante incertitude.
    Modesto Roldán c’est la peinture nue qui existe seulement pour être tracée par ce pinceau exceptionnel que les dieux distribuent avec une avarice bien calculée. Ciceron disait que le plaisir est une stimulation, un éperon qui incite à la mesquinerie. Il est vrai que nous passons tous au travers de la vie en faisant des équilibres sur la corde de laquelle on peut tomber au chaudron de Pedro Botero. Seulement l’art peut sauver l’homme des feux de l’enfer.
- Camilo José Cela -

Nessun commento:

Posta un commento

Popular Posts