adinsiemelink

26/12/11

Étienne DINET (1861-1929)
























































Alphonse-Étienne Dinet (1861-1929)
Artiste peintre et écrivain, Alphonse-Etienne Dinet est né à Paris en 1861 dans un milieu bourgeois. Son passage à l'École des Beaux-arts de Paris fut couronné de succès. Il obtient en 1884 la médaille du Salon des Arts plastiques du Palais de l'Industrie, qui lui accorde une bourse pour l'Algérie, pays qu'il avait déjà visité en 1883. Il y resta cette fois-ci cinq ans. A son retour à Paris en 1889, il présente à l'Exposition Universelle une série de toiles réalisées à Bou-Saâda, ce qui lui vaut une médaille d'argent. Subjugué par la magnificence du Sud algérien, il entreprend en 1905 un autre voyage, et s'installera à Bou-Saada, pour y vivre définitivement. Avec l'aide de son ami Slimane Ben Brahim Baâmar, il parcourt le désert et se familiarise avec les tribus nomades et bédouines, découvrant la tradition arabo-berbère. Ce qui le poussera à aimer puis à se convertir à l'Islam en 1913 en devenant Nasreddine Dinet.
Il a produit une quantité d'études, de scènes, de croquis, de portraits d'une lumière flamboyante. Il a participé régulièrement à des expositions spécialement consacrées à l'orientalisme.
Après un pèlerinage à La Mecque qu'il accomplit le 2 avril 1929, il meurt le 24 décembre de la même année à Paris et sera inhumé le 12 janvier 1930 à Bou-Saada.

1 commento:

  1. Après un bref passage aux Beaux-Arts, il entre à l'atelier Julian et expose au salon, en 1882, sa première oeuvre "La mère Clotilde", puis l'année suivante "Saint-Julien l'Hospitalier", il obtient une mention honorable. Dès 1884, un ami l'entraîne en Algérie, il y retournera à 24 ans avec une bourse de voyage pour un an. Pendant 45 ans, il parcourt le désert en tous sens avec les caravanes des Nomades dont il apprend à connaître l'âme arabe. C'est en 1905 qu'il décide de s'installer en Algérie, après avoir parcouru le Mzab, le sud oranais et le sud tunisien. Il peint et écrit, entre autres, les lieux saints de l'islam, dès son pèlerinage à la Mecque en 1929, après sa conversion à la religion musulmane en 1913.

    Titulaire de la première médaille de l'École nationale des beaux-Arts en 1884, il détient également la médaille d'argent de l'Exposition universelle de 1889, ainsi que la médaille d'or de celle de 1900. Il obtient par ailleurs le Diplôme d'honneur de la Société des Amis des arts de Seine et Oise en 1905 et le Diplôme commémoratif de l'Exposition nationale coloniale de Marseille l'année suivante.

    Enfin, Étienne Dinet est élu membre titulaire de la 5e section de l'Académie des sciences coloniales après sa fondation en 1923.

    RispondiElimina

Popular Posts